L’Africa Oil Week revient en force avec un agenda étoffé pour 2019 Les organisateurs ont concocté cette année un programme qui place le développement commercial au cœur de l’agenda de plus de 1 500 délégués


Depuis plus de vingt-cinq années, l’Africa Oil Week (www.Africa-OilWeek.com), haut lieu décisionnel du secteur pétrolier et gazier africain, rassemble en novembre, au Cap, des délégués venus de tout le continent, de Marrakech à Maputo, en passant par Lagos et Lusaka. Après concertation avec deux comités consultatifs et de nombreux entretiens avec des acteurs du secteur, les organisateurs ont concocté cette année un programme qui place le développement commercial au cœur de l’agenda de plus de 1 500 délégués.

En 2019, l’Africa Oil Week sera axée sur les thèmes suivants, avec pour ambition de stimuler le développement commercial:

Programme ministériel et VIP 

Avec la présence d’une vingtaine de ministres et plus de 150 PDG, VIP et investisseurs, le Programme ministériel et VIP 2019 a pour objectif de faire avancer les projets jusqu’à la phase finale de la décision d’investissement. Grâce à une équipe chargée de faciliter les présentations, les délégués participant au Programme seront rapidement dirigés vers les meilleures opportunités en amont disponibles en Afrique.

Selon Kael O’Sullivan, directeur des investissements et des relations VIP, «L’un de nos objectifs clefs pour le sommet 2019 est de garantir que le capital soit mis en relation avec les bons projets. Le Programme ministériel et VIP, qui rassemblera les 150 plus grands décideurs et influenceurs de l’écosystème africain des investissements, joue un rôle crucial en la matière. Nous pensons que ce groupe influencera en profondeur le développement du secteur et, par extension, le développement économique de l’Afrique.»

Prospect Forum

Après un lancement couronné de succès en 2018, le Prospect Forum est à nouveau au programme de l’Africa Oil Week, avec trois journées d’information sur les projets les plus prometteurs du continent. Les indications fournies dans le cadre du Forum contribueront à définir les secteurs auxquels les opérateurs et les sociétés de géophysique s’intéresseront et dans lesquels ils investiront dans les années à venir. Seront notamment présents des acteurs indépendants tels que Steve Jenkins, président de Savannah Petroleum, Edward van Kersbergen, fondateur et président de Mazarine Energy, et des sociétés de géophysique telles que TGS, PGS et ION.

Adjudications

Dans l’optique de renouveler le succès obtenu l’an dernier lors des rondes d’adjudication ghanéennes, congolaises (Congo-Brazzaville) et soudanaises, qui ont abouti à la délivrance de nombreuses licences en eau peu profonde, il a été confirmé que d’autres nations africaines proposeront des licences lors de la conférence de cette année. De plus amples renseignements seront communiqués sous peu.

Wells to Watch 

La 26e édition de l’Africa Oil Week inaugurera la toute première série de sessions d’information intitulée «Wells to Watch» («des puits à surveiller»), qui donnera aux délégués l’accès à des informations exclusives concernant les perspectives les plus prometteuses du continent. Ainsi, Scott Macmillan, directeur général d’Invictus Energy, présentera le SG 4571 au Zimbabwe, et Alexander Mollinger, responsable des opérations chez Discover Exploration, présentera les blocs 35, 36 et 37 aux Comores.

Pour prendre connaissance des dernières informations, des communiqués relatifs aux adjudications et des annonces VIP et ministérielles, visiter le site:www.africa-oilweek.com. L’Africa Oil Week se tiendra au CTICC 2, du 4 au 8 novembre 2019.

Previous Pour les investisseurs, par des investisseurs : Venture Capital for Africa (VC4A) et African Business Angel Network (ABAN) annoncent la 6e édition de l’Africa Early Stage Investor Summit (#AESIS2019)
Next La NBA annonce la liste des equipes masculine et feminine qui representeront L’Afrique au Jr. NBA Global Championship

No Comment

Leave a reply